FOOTBALL

Fasofoot : L’EFO s’offre le derby comme cadeau de Noël

Ils sont considérés comme les deux plus grands clubs du Burkina Faso. Lorsqu’ils s’affrontent, c’est tout le pays qui est mobilisé. Ça, c’était avant. Malgré tout, le derby du Fasofoot entre l’Étoile Filante de Ouagadougou (EFO) et l’ASFA Yennenga demeure le baromètre du Fasofoot même s’il a perdu de sa superbe. Il s’agit des deux équipes les plus titrées du Fasofoot avec 13 titres chacun.

Pour cette saison, le contexte était particulier puisque l’EFO est classée 8e du Fasofoot après 11 journées alors que l’ASFA Yennenga occupe le 12e rang. Quelle que soit la situation, la rivalité entre les deux équipes demeure. Ce dimanche 24 décembre 2017, l’EFO et l’ASFA Yennega s’affrontaient à l’occasion de la 12e journée du championnat national de football  saison 2017.

L’EFO gagne en deuxième période

Après une première période qui n’a presque rien montré de spectaculaire au public du Stade du 4-Août de Ouagadougou, c’est en deuxième période que l’EFO, pourtant dominée avant la pause, se montre plus active. La décision se fait sur un coup-franc à la 57e mn tiré par le défenseur international Narcisse Bambara. Il trouve son compère de la défense Abdoulaye Zongo qui de la tête trompe le gardien de l’ASFA Yennenga Mohamed Fofana. Le deuxième but intervient à la 70e minute. Cette fois, c’est Kassoum Doumbia qui, de la tête,  porte l’estocade (2 à 0) à la réception d’un coup de pied arrêté de Narcisse Bambara.

Cette victoire permet à l’EFO de fêter Noël dans la joie et d’envoyer l’ASFA Yennenga dans les tréfonds du classement.

L’ASFA Yennenga dans la zone de relégation

C’est la première fois que Cheich Omar Koné qui a entraîné l’ASFA Yennenga pendant cinq saisons de par le passé et revenu cette année à la tête des jaunes et vert perd contre l’EFO. « Nous peinons à engranger cette première victoire. Mais il faut dire qu’il y a du chemin à faire. Il faut qu’on se dise la vérité, la base n’a pas été solide », analyse le Malien qui fait référence à la préparation de son équipe. Il reconnait que le meilleur a gagné.

« C’est une victoire qui est la bienvenue parce qu’on était en difficulté. Cette victoire va nous permettre de nous relancer », se réjouit pour sa part Boureima Kaboré l’entraîneur de l’EFO.

Cette défaite relègue l’ASFA Yennenga au 13e rang sur 14 équipes puisque le Santos FC s’est imposé 3 à 1 dans le derby des mal classés contre l’AS Police.

Boukari OUEDRAOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *