ATHLETISME

10ème journée Fasofoot, derby ASFA Yennenga # EFO : Une question de dignité

L'ASFA Yennenga veut relever la tête face à son rivale
L’ASFA Yennenga (jaune) veut relever la tête face à sa rivale

ASFA Y # EFO. C’est le match à ne pas perdre à cause de la rivalité légendaire qui existe entre l’Association sportive Faso (ASFA Yennenga) et l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO). Souvent entre ces deux formations, mieux vaut perdre le titre et remporter le derby pour ne pas subir les railleries des supporters adverses.

Pour la 10ème journée du Fasofoot, les deux formations ont encore montré leurs ambitions, quelle que soit la qualité des joueurs. Mais selon Boureima Kaboré, l’ASFA Yennenga aborde cette journée assez diminuée. Il s’agit du capitaine Daouda Nabi, Ousmane Nana (suspendu), Severin Traoré, le Togolais Valentin Nimon et Omar Konaté. Mais cela n’empêche pas à l’ASFA Yennenga de se fixer pour objectif le gain du match.

«Présentement toutes les équipes se valent. L’ASFA Yennenga et l’EFO ont le même niveau que toutes les autres équipes. On va jouer le match sans se mettre à l’idée que c’est un derby», a confié Boureima Korbeogo l’entraîneur adjoint représentant le Ghanéen Isaac Aquaye.

«On est un peu diminué mais on a nos forces qu’on va utiliser», assure Korbéogo à propos des joueurs blessés. Tout de même, ces derniers devraient être remplacés par des joueurs de même qualité, a-t-il dit. Pour un derby, les joueurs sont naturellement motivés et les attentes sont grandes. «Les supporters peuvent tolérer beaucoup de choses mais pour le derby, ils trouvent qu’il faut le gagner », reconnait Boureima Korbeogo dont le club est classé 12ème du Fasofoot. En l’absence des deux capitaines Daouda Nabi et Ousmane Nana, Zakarya Zerbo indique que « chacun veut gagner surtout contre l’Etoile. Une victoire contre l’Etoile peut apaiser, un temps, le cœur de nos supporters ».

Du côté de l’EFO, 5ème au classement, Rachid Compaoré, l’entraîneur adjoint ne néglige pas non plus cette rencontre, même si les deux formations ne brillent plus assez. « Un derby reste un derby. Nous sommes nés trouver ça comme ça, nous allons mourir laisser ça comme ça. On essaie de motiver les joueurs pour leur dire que c’est un match capital parce que c’est un match comme les autres,  mais comme les autres. C’est un match pas comme les autres parce que les vieux supporters viendront au stade », fait savoir Rachid Compaoré qui compte tout de même aborder le match comme les autres rencontres du championnat. Il assure tout de même que chaque équipe aura sa mi-temps.

Le capitaine Aboubacar Traoré est aussi rassurant pour cette rencontre. « EFO # ASFA Y, ce n’est pas une question de joueurs. C’est l’équipe qui est calme et qui joue avec le cœur qui va gagner le match. (…) Tu te bats pour ta dignité et c’est tout », a-t-il déclaré

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *